Sélectionner une page

Etre, Faire, Avoir……tout cela n’est rien sans une vraie direction.

FAISON LE POINT !!!

Pour commencer, un constat :

Il y a les combatifs, les adeptes des objectifs fixés en fonction de ce qu’ils veulent et qui vont se lancer des défis pour y arriver. Ils racontent leurs sacrifices, leurs efforts, leur résistance. Le système endocrinien n’a qu’à bien se tenir : il va devoir fournir de l’énergie vitale à gogo !

Et puis quand ils n’ont pas tout réussi, ils se consolent en regardant ce qui a été accompli. Grands consommateurs de méthodes pour décompresser (tu m’étonnes !), du yoga au sport (avec objectifs à atteindre, svp ! car pour eux : le challenge, c’est la vie !!)

Bref, la vie est un combat ! frown

On compatit, mais ça donne pas vraiment envie. Déposer les armes ? JAMAIS !!!!!

 

Et puis il y a les déconnectés, ceux qui s’enferment dans leur tête parce qu’ils s’y sentent plus en sécurité. Ils ont peur de la vie réelle. Des autres, de se faire avoir, de tomber malade, de déplaire, de leurs émotions. C’est l’ego qui joue petit.

Ils ont le système nerveux en surchauffe. Ils cherchent des dérivatifs pour apaiser leur tension nerveuse accumulée par un défaut d’expression. Tabac, alcool, mal de dos sans causes physiques, new age (des discours tellement apaisant qu’on s’endormirait presque !!) sont leurs rustines. C’est le mode survie qui s’installe : on bouche les trous mais on ne prend pas le temps de s’occuper de l’essentiel !

Bref, la vie est un danger ! undecided

On compatit, ça donne pas envie non plus. 

 

Alors maintenant que j’ai caricaturé les extrèmes (2 profils bien connus en naturo), entre les endocriniens et les nerveux, y a t’il de la place ?

OUI, OUI, OUI, et encore OUI !!!!! foot-in-mouth

Pour avoir la vraie direction, il faut partir d’un endroit.

Un endroit où règne l’élan naturel et spontané de la vie, habituellement complètement obstrué par l’ego qui prend toute la place.

C’est l’ego qui « essaye de faire » pour résister à l’élan naturel, car il n’est pas du tout d’accord pour le laisser s’exprimer! Il est impatient alors il se fixe des objectifs à atteindre dans un temps donné, et il veut de la réussite, de la reconnaissance, il veut exister ! Il se comporte comme un enfant de 2 ans qui se croit le roi (mais on ne lui a pas assez dit que ce n’est pas comme ça que ça fonctionne).

Cet endroit on y accède en déconstruisant son ego, c’est à dire en remettant en question nos mentalités, croyances, concepts, en élargissant notre façon de voir les choses. Toujours dans le sens du respect, de la douceur, de la justesse (poser des limites justement), de l’authenticité.

Les expériences que vous vivez sont des réponses à l’énergie que vous émettez par vos actes, paroles, pensées. Servez-vous en pour « voir » ce qui se cache au fond de votre inconscience, et faîtes les ajustements necessaires pour vivre plus de pleine conscience. C’est pas toujours confortable, alors soutenons-nous dans ces périodes de rééquilibrage intérieur.

C’est la vie qui nous montre ce qu’il y a à faire. Et plus nous montrons que nous savons répondre aux sollicitations de la vraie vie (et pas aux sollicitations de l’ego ! encore faut-il savoir faire la différence!), plus nous développons naturellement nos compétences, nos dons, notre gentillesse.

Plus nous disons OUI à la vraie direction et plus elle se montre.

Plus nous disons NON à notre propre ego et à celui des autres, plus il se tait.

Trouver la détente et ralentir suffisamment pour arrêter « d’essayer de faire » quoi que ce soit et se permettre de « juste ETRE ».

C’est cette posture intérieure qui permet d’atteindre le point d’équilibre. Là où l’élan de vie spontané peut se manifester. Là où on n’essaye plus, là où on fait juste ce qui nous est présenté. Là où on fait ce qu’il y a à faire, et on ne gaspille plus d’énergie à faire plus, ou à faire autre chose.

Alors la vraie direction se dessine peu à peu. Par le biais d’opportunités et de rencontres, vous aurez à remplir des rôles (= métier, position sociale, responsabilités). Ce n’est pas forcément ce à quoi vous vous attendiez. Il ne nous reste plus qu’à remplir ces rôles du mieux qu’on peut, apprendre à soutenir et à maintenir sa posture intérieure (voir quelques lignes plus haut) suffisamment longtemps pour accéder à la prochaine opportunité.

Parce qu’on est plus humble, parce qu’on ne laisse pas son ego trouver des excuses pour ne pas faire ce qui se présente, parce qu’on a moins peur et qu’on a le coeur plus ouvert, parce qu’on fait confiance à son élan naturel/âme.

SOYEZ simplement

RESSENTEZ  clairement

OBSEVEZ tout

VOYEZ au dela des apparences

Quand c’est la vraie direction, c’est simple, et vous faites une différence pour vous et pour les autres ! Car la vie vous placera là où vous serez la plus efficace pour partager vos compétences, vos dons, votre savoir être, votre lumière à votre entourage/environnement !wink