Nous apprenons à compter les secondes, les heures, les jours, les années, mais personne ne nous explique la valeur d’un instant.

C’est une attitude naturelle mais les préoccupations de la vie matérielle et quotidienne nous en a tellement éloigné…qu’il a fallu inventer le moment présent.

Qu’est ce qui se passe lorsque le petit vélo fonctionne trop bien dans la tête? Nous en sommes en train de nous projeter dans le futur ou de ruminer le passé, et surtout, nous ne sommes plus là à savourer l’instant, et à nous réjouir de ce que nous sommes en train de faire (boire un café, mettre de l’huile sur son corps, ….) nous créons ainsi de l’absence, et nous vibrons sur la fréquence de l’absence !!! En conséquence nous attirons de l’absence : nous n’attirons plus les gens dont on a besoin pour avancer, nous sommes bloquées!

C’est parce que nous nous réjouissons dans l’instant que nous programmons notre futur et que nous guérissons notre passé.